EPI, Extraction d’Information Pathologique

Méthode de guérison alternative développée par Hannes Jacob, énergéticien en Suisse.
Cette méthode se base sur la compréhension de la dimension spirituelle de l’être humain.
Durant toute sa vie, l’être humain inscrit sans cesse de nouvelles informations dans la partie non-physique de son corps. Des événements de vie avec une certaine charge traumatique peuvent mener à inscrire une information pathologique. Cette inscription va se traduire dans le corps physique par une maladie ou trouble de la santé.
Cette méthode efface l’information pathologique dans la partie non-physique du corps. L’expression matérielle de cet effacement sera la dissipation des symptômes La cause sous-jacente est donc éliminées ; le symptôme n’a plus de raison d’être.
La méthode Extraction d’Information Pathologique (EPI) peut être comprise comme le mécanisme inversé du Pranisme : l’énergie ne sert plus à matérialiser de la matière, mais à la dématérialiser.

Validation scientifique

Une étude clinique menée en 2017 à Neuchâtel (Suisse) a confirmé un taux de succès très élevés de la méthode EPI : 94 % des patients traités ont vu une disparition totale de leurs symptômes ou une amélioration de leurs symptômes. Les résultats ont été relevés 4 mois après le dernier traitement EPI.


Rapport d’étude clinique


Clinical study report

Procédure

Le traitement entier comprend généralement deux séances dont chacune dure entre dix et vingt minutes. Du point de vue du patient allongé sur le dos ou sur le ventre, le traitement est un massage de plusieurs points sur le corps par le praticien.

Dans le cas du traitement de certaines pathologies, le patient devra confronter son corps à la substance problématique (allergène, produit alimentaire, etc) à la fin de chaque séance.  Cette étape aide le corps à réintégrer une information saine et neutre.

Champ d’application

Cette méthode ne se limite pas à des troubles médicaux ou à des maladies spécifiques.

Elle a récemment été appliquée avec succès dans des situations aussi variées que